TOOLS | De Grains & De Pixels | PHOTO-BLOG |

DE GRAINS & DE PIXELS

Photo-Blog : Tweetez, likez & plus si affinités

SOFORT, l'instantané by LEICA

leica-sofort_orange_front-on-970-80

La commercialisation en novembre prochain de "SOFORT", 1er appareil instantané made by Leica, confirme une tendance initiée plus tôt par :

- Polaroïd bien sûr avec les fameux appareils de la série
Snap (130€ pour la dernière version qui combine appareil photo 10M pixels et imprimante ZInk intégrée 7x5cm + papier Polaroid ZINK - 6€ les 10 feuilles)
snaptop-copy
- Fujifilm avec le mythique Instax Mini 8 (75€ + papier Instax Mini - 13€ les 10 feuilles)
40595-instax-mini-8-rouge-face-off_copie
- Lomography avec le prometteur Automat (180€ + papier Instax Mini - 13€ les 10 feuilles) actuellement en levée de fonds sur Kickstarter (déjà 750 000 $ levés au 25/09/16).
news_36382_0

Alors, faut-il tout remiser au placard et céder à la tentation "Un Leica et rien d'autre" ?

NON car le SOFORT viendra compléter sans surclasser des références déjà bien installées :
- utilisant d'ailleurs le papier Instax de Fuji
- arborant un design très proche de celui du Neo Instax de Fuji
- dissimulant une fabrication made in China et partageant sans doute la même usine que l'Instax de Fuji (la fiche technique du Sofort étant ligne par ligne identique à celle de l'Instax
smiley_wink
- seul le prix semble donc à ce stade nettement supérieur (279€ pour Leica, 180€ pour Polaroid, 75€ pour Fuji)

PEUT-ÊTRE
- un papier instantané made in Leica est annoncé, il pourrait "offrir" de bonnes surprises ?

OUI
- c'est un Leica
smiley_wink

MON CHOIX
- je ne dérogerai pas de ma fidélité à Polaroïd (3 imprimantes ZINK; camera CUBE; appareil instantané SOCIALMATIC) car si certains ont été décevants (problème de batterie sur 2 modèles SOCIALMATIC), les autres m'ont offert un rapport qualité/prix/plaisir inégalé (mention spéciale pour la camera CUBE qui performe comme une Go-Pro avec un prix 3x inférieur et la dernière version de l'imprimante nomade ZINK que j'utilise pour mes carnets de voyage). La dernière version du modèle SNAP qui combine appareil photo instantané et imprimante (vous pourrez ainsi imprimer également les photos prises sur votre smartphone -iphone compris- en liaison bluetooth) à 180€ est selon moi le meilleur choix.

© Texte : Nicolas Duflos

Polaroïd fait sa rentrée

Polaroïd University

A coup sûr la photo de classe sera réussie puisque les élèves sont des photographes et le Professeur principal n'est rien de moins que M.Polaroid !

25 cours pas moins, en ligne bien sûr, sont dès aujourd'hui dispensés à la "Polaroid University". Frais de scolarité réduits : 9,95€ Winking Et n'oubliez pas votre smartphone pour les révisions !

Prynt : la coque iPhone Polaroid

blogEntryTopper

Le concept de la coque Prynt est de pouvoir imprimer directement vos photos que nous venons de prendre avec l’appareil photo de notre iPhone, ou même que l’on aurait dessus sur un album icloud par exemple . Et cela, sans utiliser d’ordinateur, d’imprimante externe ou de quelque appareil tiers que ce soit. C’est ce qu’on pourrait qualifier d’impression façon “Polaroid”. Ce projet, qui est français soit dit en passant, devrait devenir réalité pour une sortie prévue en Octobre 2015.

Ce système à la Polaroid fonctionne via une connectivité Bluetooth entre la coque et l’iPhone. Prynt se branche au préalable au port Lightning de l’iPhone. Elle dispose d’un déclencheur placé sur le dessus, sur le côté droit de la coque. Ainsi, l’iPhone et la coque donnent une sorte d’appareil photo Polaroid. L’imprimante embarquerait de 10 à 30 papiers photos. Ces derniers contiennent directement l’encre nécessaire à l’impression. Ensuite, l’impression se fait instantanément. Vous pouvez choisir n’importe quelle photo de la pellicule de l’iPhone et même piocher dans Instagram ou Facebook. L’application Prynt pour iOS est encore en développement et sa sortie sur iTunes est annoncée pour cet été.

L’app Prynt s’avère beaucoup plus potente que seulement imprimer les photos. Elle permettra d’optimiser la qualité de leur rendu par l’utilisation de filtres, de cadres et par différentes options de personnalisation. Au-delà de ça, elle est aussi essentielle pour l’idée de la réalité augmentée autour de laquelle les concepteurs de Prynt veulent axer leur nouvelle coque imprimante. Selon eux, il s’agit de donner vie à la photo, d’où l’expression “Lively” utilisée sur leur site. Il s’agit de tourner une courte séquence vidéo d’environ 5 à 10 secondes de la cible puis de scanner la photo prise de cette même cible à l’aide de l’appli dédiée. Il reste à les associer dans l’appli. Ainsi, à chaque fois que vous passerez la photo dans le capteur de votre iPhone, vous verrez l’image prendre vie et s’animer.



Le succès de cette coque sur la plateforme Kickstarter est de bon augure pour son succès commercial par la suite. L’objectif de financement fixé pour Prynt a été largement dépassé alors qu’il reste encore plus d’un mois avant la cloture de la période de crowd funding.

© Texte : iphonologie.fr
© Photo : Prynt


1ères impressions de PHOTOS pour OS X

Après la publication de la première OS X Yosemite 10.10.3 beta pour les développeurs, l'embargo a été levé pour les médias de publier leurs premières impressions et avis sur la toute nouvelle application photos pour OS X. Voici un tour d'horizon de quelques-uns des commentaires et des avis intéressants sur "Photos" pour OS X, qui combine iPhoto et Aperture en un seul. Le Wall Street Journal décrit "Photos" pour OS X comme une amélioration significative pour les utilisateurs dans l'écosystème Apple, ajoutant que l'application est moins déroutante à utiliser que iPhoto grâce à une meilleure approche basée sur iCloud. Il a également trouvé que "Photos" a des performances plus vives que iPhoto.

Photos-for-OS-X

"Si vous choisissez de le mettre en marche, l'ensemble de vos appareils Apple vont se nourrir de toutes vos photos en pleine résolution stockées dans iCloud[...] Vous pouvez voir l'avantage à tout cela lorsque vous modifiez des photos. Avec iCloud, tout changement que vous faites sur un dispositif se retrouve plus tard partout ailleurs ".
Wired a également été impressionné, décrivant le logiciel comme une «grande amélioration» d'iPhoto et louant son nouveau intégré dans les outils de retouche photo. Il estime que, si certains professionnels pourraient opter pour Adobe Lightroom et d'autres outils, "Photos" pour OS X est une solution de gestion de l'édition photo idéale pour la plupart des utilisateurs de Mac.
"Les utilisateurs avancés, en particulier ceux opérant sur 5K iMac ou Mac Pro, peuvent être plus heureux finalement de passer à Adobe Lightroom-même si la plupart d'entre eux ont probablement déjà fait. Mais pour la plupart d'entre nous, en particulier récente Mac convertit et les gens qui ne peuvent pas eux-mêmes de fantaisie photographes sérieux, Photos est un bienvenu humble façon d'aborder l'édition d'image. "
blogEntryTopper

… Presque traduction par Google de l'article publié par MacRumors

Encore louange de photos pour OS X a été fourni par Re / code , qui décrit le logiciel comme une «amélioration considérable» sur iPhoto avec des outils d'édition faciles à utiliser et transparente la synchronisation iCloud. Ses mains sur impressions trouvé Photos pour OS X à défaut certains outils d'édition avancés trouvés dans Aperture, cependant, de noter que certains utilisateurs peuvent opter pour des logiciels professionnels.
"Bien Photos propose certains paramètres avancés comme la balance des blancs et le niveau, il manque certains des outils de niveau professionnel trouvés dans Aperture. Par exemple, il ne possède pas de réglage BRUSHABLE ou courbe et ne supporte pas les bibliothèques de fractionnement et fusion. Et vous ne peut pas ajouter des champs de métadonnées personnalisés dans l'application ".
The Verge a mains sur avec photos pour OS X et se éloigna impressionné, notant qu'il gère de grandes photothèques beaucoup mieux retouche photo aux côtés de plus puissant, le partage et la synchronisation des options. Comme avec d'autres publications, il a trouvé les photos pour OS X d'être plus adapté pour les débutants que les professionnels.
. "IPhoto n'a jamais été l'un des produits les plus aimés d'Apple Chaque année, il semblait plus lent et moins branché sur le téléphone -. L'endroit où la plupart des photos sont prises Photos pour OS X fait beaucoup de bonnes choses, mais surtout ce est juste rapide et étroitement intégré avec vos autres appareils. Il se sent comme un grand pas en avant, même si se sent en souffrance ».



Yahoo Tech affirme que beaucoup de photos pour OS X sera une expérience familière pour la plupart des utilisateurs de Mac, notant que les utilisateurs de puissance seront impressionnés par les plusieurs paramètres de photos qui peuvent être ajustés. L'examen conclut que Photos pour OS X donne certaines fonctionnalités iPhoto, cependant, y compris drapeaux, nombre d'étoiles, événements, édition aller-retour dans d'autres applications et albums de tri par mot-clé, le titre et le classement. De nombreuses options professionnelles de l'ouverture sont également absents.
«Si vous êtes heureux avec iPhoto et Aperture maintenant, vous devriez vous sentir pas pressé de basculer quand Photos sort ce printemps (dans le cadre de la mise à jour gratuite de Yosemite 10.10.3), sauf si vous voulez cette fonctionnalité iCloud Photothèque. Qui serait être compréhensible. [...] Un jour, oui, il y aura une version OS X ne peut pas exécuter iPhoto et Aperture d'aujourd'hui du tout. Mais ce est année de suite. Dans ces années, Apple a beaucoup de temps pour mettre la fonction de Photos liste à code, et vous pouvez continuer à utiliser librement iPhoto et / ou Aperture et Photos, côte-à-côte sur le même Mac. "
Globalement, Photos pour OS X semble être une amélioration significative pour les utilisateurs qui migrent à partir d'iPhoto, mais une étape dans la fonctionnalité pour ceux qui viennent d'Aperture. Un certain nombre d'autres publications ont partagé les premières impressions et commentaires mains, y compris sur CNET , Engadget ,Macworld , Mashable et SlashGear . Photos pour OS X seront disponibles en version bêta publique dès avant le lancement d'un printemps comme une mise à jour gratuite sur OS X Yosemite.

© Photo & Texte MacRumors



App photo : "The" sélection du Bristish Journal of photography !

Adobe Photoshop tactile Cette version de Photoshop apporte les fonctionnalités de base de la suite bureautique de l'iPad, les utilisateurs peuvent combiner des images et retoucher facilement. Il fonctionne même avec des couches. £ 6,99 www.adobe.co.uk

Filterstorm Pro Une application tout-en-un pour les photojournalistes qui offre des caractéristiques de retouche photo, ainsi que l'étiquetage des métadonnées IPTC et l'image de prestation de capacités. Le soft est tellement complet de fonctionnalités que les développeurs ont dû libérer Gridditor, une version à échelle réduite. £ 8,99 www.filterstorm.com / pro

Photogene Une application d'édition de photos sur les stéroïdes, Photogene propose une série de préréglages ou des filtres, tandis que les photographes de laisser régler la luminosité, l'exposition, les ombres, les couleurs, les courbes, et ainsi de suite. Les images peuvent également être retouchées, renforcée et, si vous passez à la version Pro, un filigrane. £ 1,99 www.mobile-pond.com

William Klein - Photographes Grands Produit par Contrasto, cette application vitrines 393 images par l'une des légendes vivantes de la photographie vrais, ainsi que des vidéos, des essais et des entrevues. Les utilisateurs peuvent même choisir leurs images favorites pour construire une exposition virtuelle qu'ils peuvent partager sur les réseaux sociaux. £ 7,49 www.contrastogreatphotographers.com

BJP App Reuters

Image plus large Reuters Le plus large image a été conçue "pour la photographie Reuters et de l'information à la vie grâce à une toute nouvelle expérience interactive" - et il réussit. Il est structuré autour des histoires, dont 100 sont déjà disponibles, prises par des photographes de l'agence et complétés par des éléments interactifs tels que des diaporamas, des séquences et des sons.  gratuit widerimage.reuters.com

Elliott Erwitt: Personal Best Elliott Erwitt revient sur 60 ans de sa carrière dans cette application qui met en valeur 343 de ses meilleures photos. Il comprend des vidéos behind-the-scene et les commentaires, dans lesquels Erwitt raconte comment il a capturé quelques-uns des moments les plus historiques du 20e siècle. £ 3,99 www.teneues.com

Eyewitness The Guardian Eyewitness relancé son application cette année, avec une fonction nouvelle prime qui donne accès à plus d'images, ainsi que des conseils de photographes du journal, le tout pour £ 1.49 par mois. gratuit (app seulement) www.guardian.co.uk / mobile / témoin

iphoto-ipad-white
Apple iPhoto Cette application [haut de page] montre comment gestes multi-touch peut être utilisée pour trier facilement par le biais, modifier, améliorer et retoucher des images sur l'iPad. Le soft propose une gamme d'effets et permet aux utilisateurs de partager des images via son service Journaux photo. £ 2,99 www.apple.co.uk

Snapseed Il reste l'une des applications les plus téléchargées sur la photographie de l'iPad, et ce Snapseed ans a été mis à jour pour l'iPad 3 et des images jusqu'à 20 mégapixels, ainsi que des photos brutes si elles sont transférées en utilisant le kit de connexion appareil photo. Sa facilité d'utilisation en font un must-have app, qui est peut-être pourquoi Google s'en saisit, en Septembre. gratuit www.snapseed.com

Photo éphémérides Une autre application de confiance pour de nombreux photographes, éphémérides photo peuvent vous dire l'heure et la direction du lever du soleil, coucher du soleil, le lever et le coucher de la lune, et même vous permet de savoir quand le soleil apparaît derrière une colline. £ 5,99 www.photoephemeris.com

Adobe Nav pour Photoshop Si vous utilisez Photoshop sur un Mac, l'application Adobe Nav iPad peut aider à rationaliser votre flux de travail en affichant une série de barres d'outils, et vous permettent de naviguer, de réorganiser, de visualiser et de zoomer sur plus de 200 documents ouverts Photoshop. Ces documents sont mis en cache sur l'iPad en haute résolution pour une consultation hors ligne. £ 1,49 www.photoshop.com

Caméra Blux Cette application apporte le genre d'interfaces utilisateur que vous trouvez habituellement dans un appareil photo compact ou reflex numérique. Il s'agit d'une application intuitive à utiliser - vous contrôlez l'apparence des images en temps réel en utilisant une série de modes scène. L'application peut même détecter les conditions météorologiques et d'ajuster sa balance des blancs en conséquence. £ 1,99 www.bluxtouch.com

Camera + pour iPad photographes peuvent contrôler l'exposition et l'orientation de leurs prises de vue avec + appareil-photo, mais il peut aussi être utilisé pour retoucher, appliquer des effets, ajouter des couches, ajuster, tourner, redresser, corriger, recadrer les images, de légendes et de partager, avec certains de ces dispose uniquement disponible sur l'iPad. £ 1,99 campl.us

APP BONUS: L'histoire silencieuse s'agit d'un roman, en effet, mis au point pour l'iPad, en utilisant la sérialisation, l'exploration et la collaboration pour raconter l'histoire d'une génération d'enfants nés sans la possibilité de créer ou de comprendre le langage. Cette application montre comment un récit peut travailler pour l'iPad. Photographes contes en prendre note. £ 1,49 www.thesilenthistory.com

blogEntryTopper

© OLIVIER LAURENT - British Journal of Photography (presque-traduction par GOOGLE Winking )



Click&Drink : Polaroïd paye sa tournée au Fotobar

Partant du constat que toutes les photos sont dématérialisées, retouchées a posteriori certes mais qu'elles restent prisonnières de l'outil,Polaroid s'est mis en tête de leur donner une seconde vie tangible. Le Fotobar sera un lieu convivial et artistique où les photographes amateurs pourront retoucher, transformer, faire imprimer leurs clichés sur divers supports (toile, bambou, métal etc.) puis se les faire livrer à domicile. Des "Phototenders ", à l'image des Genius d'Apple, spécialement formés seront présents pour partager leur passion et leurs techniques.

Polyvalent, cet espace accueillera également un studio photo pour réaliser des portraits, proposera des cours de photographie et hébergera des expositions temporaires et des soirées privées. Alors que les réseaux physiques de développement de photos ont disparu, Polaroid mise fortement sur les services et espère ouvrir 10 magasins d'ici la fin de l'année.

blogEntryTopper

C'est le moment de croire au Père Noël

Un exceptionnel appareil photographie Leica, de type MD3 laqué noir, fabriqué en 1955, est parti pour la somme record pour ce genre d'appareil de 1.680.000 euros au cours d'une vente aux enchères à Vienne.

La galerie photographique très réputée Westlicht, animée par Peter Coeln, avait mis en vente cet appareil photographique (numéro de série M3D-2) ayant appartenu à un photographe américain, Davis Douglas Duncan, alors qu'il travaillait pour le magazine Life.

blogEntryTopper

Google Art Project : 151 musées à portée de clics !

blogEntryTopper

Visiter les plus grands musées du monde. Se balader à travers les plus célèbres galeries d'art. Voir de plus près un Seurat, un Van Gogh ou bien encore un Botticelli. C'est possible, sans bouger de chez soi, en quelques clics, avec Google Art Project, qui offre la possibilité aux internautes de visiter virtuellement pas moins de 155 musées. Bienvenue dans le XXIe siècle !

En 2011, lors de son ouverture, le Google Art Project accueillait 17 musées. Un an plus tard, la collection virtuelle s'est enrichie puisque pas moins de 155 institutions culturelles à travers le monde ont dit "oui" au projet du géant du web, qui se place depuis des années sur tous les secteurs rentables, certes, mais aussi culturels comme la numérisation de livres et des œuvres qui nourrissent aujourd'hui son Art Project.

À côté de célèbres musées européens (Orsay ou Quai Branly à Paris, Uffizi Gallery à Florence...) et nord-américain (MoMa à New-York...), la nouvelle version du projet, inaugurée début avril, propose aux internautes de pousser les portes de musées situés en Inde, au Brésil...

Pas moins de 32 000 œuvres (peintures, sculptures, street art...) en haute définition sont ainsi "offertes" aux visiteurs confortablement installés... au fond de leur canapé. Pour chacune de ces œuvres est associé un petit texte explicatif, comme dans un "vrai" musée.

Certaines peintures (46) à la renommée mondiale (La Naissance de Venus de Botticelli, La Nuit Étoilée de Van Gogh, etc.) sont même proposées en très haute définition (7 milliards de pixels par image) afin de permettre à l'œil du spectateur de s'approcher, en zoomant un maximum, au plus proche des toiles de maîtres ; plus près même qu'il est possible de le faire au musée.

Grâce aux différents filtres proposés, il est possible d'effectuer une recherche en choisissant le nom d'un musée, d'un peintre et même d'une œuvre. En outre, avec la technologie Street View, développée par Google, des balades virtuelles (prises de vue à 360°Winking le long des galeries de certaines institutions sont même proposées. Et il faut bien dire que le rendu est assez bluffant.

Enfin, pour aller encore plus loin, chaque internaute peut disposer de son propre espace personnel pour y créer sa galerie et y exposer ses œuvres favorites.

Parmi les musées ayant intégré le projet "googlïen", on compte six musées français : le musée de l’Orangerie, le musée d’Orsay, celui du quai Branly, des châteaux de Fontainebleau, Versailles et Chantilly. Ceux qui ont choisi de rejoindre cette vaste galerie sur Internet estiment que c'est une opportunité indéniable pour pouvoir faire connaître leurs collections par-delà les frontières.

Le Centre Pompidou et le Louvre n'ont toujours pas rejoint ce projet totalement gratuit et, pour le moment encore, dénué de publicité - Google assure ne pas chercher à monétiser cette énième initiative. "Il n'y a pas de refus de principe, mais nous avons choisi en priorité cette année d'enrichir notre propre site Internet", a indiqué un porte-parole du Louvre à l'AFP en avril dernier.

En attendant, Louvre ou pas Louvre, Google Art Project offre à tous les internautes (familles, étudiants, profs...) l'opportunité de voyager, dans l'espace et dans le temps, à pas cher. Vous pensiez ne rien avoir à faire durant les jours fériés et autres pont de mai ? Vous vous êtes trompés... En mai, fais ce qu'il te plaît !

Un appareil photographique Leica vendu 2 160 000 euros

blogEntryTopper

Un nouveau record du monde de prix pour un appareil photographique a été atteint samedi 12 mai au cours d'une vente aux enchères organisée par la Galerie Westlicht à Vienne. Un appareil de la marque allemande Leica, datant de 1923, s'est arraché à 2 160 000 euros. Mis à prix à 300 000 euros et estimée entre 600 000 et 800 000 euros, le Leica 0-Série numéro 116 est finalement parti à 1 800 000 euros et, avec les taxes, à 2 160 000 euros.
Le précédent record du monde avait été établi en 2011 à 1 320 000 euros pour un Leica 0-Série numéro 117, également au cours d'une vente organisée à Vienne par la Galerie Westlicht, l'une des plus réputées au monde dans le domaine de la photographie. Seulement 25 prototypes de cette pré-série ont été fabriqués par Leica, avant le passage à la production en série deux ans plus tard, en 1925.

Photographes, publiez votre livre photo !

Au même titre qu'une exposition, un livre est un formidable aboutissement pour un photographe. C'est un signe de réussite et de succès, une manière de laisser une trace. Il est surtout l'un des meilleurs moyens de se faire connaître, y compris à l'étranger, et de démarcher galeristes et autres clients potentiels. Alors que la production de beaux livres de photographie a fortement augmenté depuis le début des années 1990, témoignant du dynamisme de petits éditeurs et de photographes indépendants au fait du développement des techniques de mise en pages et d'impression à la demande, elle reste encore obscure et mal maîtrisée pour certains. Photographes, publiez votre livre photo! décrit le processus complet de réalisation, de promotion et de diffusion d'un livre de photographie que l'on souhaite s'autoéditer ou confier son projet à un éditeur ! Des interviews de professionnels (photographes, éditeurs, graphistes, agents, galeristes.. .) apportent un éclairage concret aux propos des auteurs. De nombreuses informations pratiques (adresses de librairies, éditeurs, imprimeurs, entre autres) sont, en outre, regroupées en annexe et aideront le lecteur à se lancer dans un projet de publication.
blogEntryTopper
Photographes, publiez votre livre photo !
de Darius D Himes, Mary Virginia Swanson
Editeur : Eyrolles
Parution : 1 Mars 2012

SOURCE : http://www.evene.fr/livres/livre/darius-d-himes-mary-virginia-swanson-photographes-publiez-votre-851459.php
SHOP : http://livre.fnac.com/a3897800/Marie-Virginia-Swanson-Photographes-publiez-votre-livre-photo-?Origin=PA_EVENE_CULT_L3

Hasselblad fait sa TV


Sur l'Hasselblad tv, on trouvera un contenu vidéo très varié : des tutoriels pour apprendre à se servir des boitiers moyen format Hasselblad, pour trouver son flux de travail avec le logiciel Phocus mais aussi des vidéos sur les nouveautés Hasselblad ou encore des événements photo. On pourra également visionner des vidéos envoyées par des photographes du monde entier qui utilisent des appareils Hasselblad.

Plusieurs langues sont proposées, parmi lesquelles le français. Mais pour l'heure, la majeure partie des vidéos sont en anglais et aucun outil de navigation ne permet de trouver rapidement les tutoriels en français, noyés dans les vidéos en anglais, italien, allemand ou même en chinois. Participative et communautaire, la chaine Hasselblad tv invite également "tout le monde, des étudiants aux professionnels, qu'ils aient loué un appareil photo Hasselblad ou qu'ils en possèdent un, à envoyer leurs vidéos montrant des photos, des histoires et des évènements intéressants." indique la présentation du Suédois. Chaque vidéo est naturellement agrémentée de ses boutons "réseaux sociaux" pour partager le contenu sur Facebook, Twitter, Google +, etc.

On accède à l'Hasselblad tv sur son ordinateur, Mac comme PC, mais aussi via son iPhone ou son iPad à l'adresse : htv.hasselblad.com. Si l'envie vous en prend de raconter votre histoire commune avec votre "Blad", il suffit pour cela de cliquer sur le bouton "submit video to HTV" situé en haut de la page web.


blogEntryTopper