ARCHITECTURE | De Grains & De Pixels | PHOTO-BLOG |

DE GRAINS & DE PIXELS

Photo-Blog : Tweetez, likez & plus si affinités

DO NOT DISTURB

2G&2P | DO NOT DISTURB | COVER

Pour un repos bien mérité, il est une destination honnie ou encensée : l’hôtel « ALL INCLUDED ». Certains y vont pour le plaisir de ne rien y faire. D’autres pour profiter pleinement d’activités « Gentiment Organisées ». Tout y est savamment orchestré et force parfois notre admiration : les transats sont alignés au cordeau, les dorures sont lustrées à la perfection et même le bleu de la piscine semble lui aussi avoir été soigneusement travaillé.

Mais cet ordre pourtant bienveillant, cette obsession de nous rendre la vie plus agréable, finissent par produire un incroyable paradoxe : ce lieu de vie, à force d’acharnement méticuleux, en est totalement dépourvu. Le temps s’est figé et le décors aussi. Il résiste à tout, même à nous. Il nous regarde avec distance et même indifférence : quand nous serons partis lui sera toujours là, à l’identique, figé dans son immuable éternité. Et si soudain nous nous approchions de lui, peut-être histoire de le pincer pour voir s’il est vrai, alors nous entendrions ce décors nous murmurer : « DO NOT DISTURB ».


iPhone 6
Numérique couleur - 25 photographies
Série : Mars 2017 - Shooting : Avril 2015
Antalya - TURQUIE


#antalya #turquie #türkei #turkey #türkiye #architecture #architecturephotography #architecturelovers #hotels #luxuryhotel #hotellife #iphoneography #minimalism #minimalist #minimal #minimalistics #abstract #creative #travellife #travelphotography

couvrir la série
Regarder la vidéo de la série
Acheter des tirages d'art de la série


© Texte & Photo : Nicolas Duflos

CHAOS

2G&2P | CHAOS | COVER

En face de chez moi, la vie se déconstruit. Un immeuble est dépecé morceau par morceau. Dans quelques mois, un nouvel édifice aura pris place effaçant le premier de nos mémoires. Pas de sentiment dans le béton ! D'ici là, sur un bout de mur plus que chancelant, on peut encore apercevoir un morceau du papier-peint qui témoigne de l'intimité de ceux qui vivaient là avant. Que restera t'il dans leur mémoire après le chaos ? Nos souvenirs disparaissent-ils avec leur enveloppe ? Et nous, que retiendrons nous de leur présence devenue invisible ? Serions nous définitivement de passage ici bas ? …

iPhone 5 | Oggl app.
Numérique noir & blanc
10 photographies
Série : Février 2017
Shooting : Avril 2013

Maisons Alfort | FRANCE
#blackandwhite #bnw #streetphotography #urban #city #lostplaces #buildings #architecture #abandonedhouses #lost #decay

couvrir la série
Acheter des impressions de la série
Regarder la vidéo de la série


© Texte & Photo : Nicolas Duflos

RETAIL THERAPY by BRIAN ULRICH

brian ulrich

Le photographe Brian Ulrich explore en profondeur la culture de consommation américaine.

"Le projet Copia a commencé comme une simple curiosité: Les gens ont-ils fait du shopping dans les mois qui ont suivi le 11 septembre pour suivre une directive patriotique? J'ai vite compris que le sujet que je commençais à explorer était beaucoup plus grand : historique, anthropologique, idéologique et indicatif de l'identité américaine et la psychologie. Il semblait aussi être un moment crucial avec le changement d'un siècle à l'autre où les paradigmes se déplaçaient plus vite que nous ne pouvions saisir. Tant d'idées formulées au XXe siècle - l'idéal américain, la fabrication du désir, l'insistance sur la croissance exponentielle - nous ont tous amenés à un point où la mesure de la qualité de nos vies repose sur le montant que nous dépensons et combien de temps nous avons pour le loisir. Une fois que nous avons commencé à assimiler ce bien-être avec les marchés financiers notre avenir a été joué. Le marché financier fait comme il est construit pour faire, monter et descendre, gagner et reculer, mais avec tant de notre bien-être investi dedans, nous agissons surpris quand les marées changent. Actuellement, la pensée prédominante est basée sur la mise de capital de retour sur les marchés afin qu'ils reprennent et nous ramenent à l'endroit où nous étions, comme le saut de départ d'une batterie de voiture morte. Ce que nous manquons, c'est comment il est insoutenable. Encore plus grande est l'idée que nous en tant que nation ne sommes pas composés d'entreprises, banques, centres commerciaux, marchés, maisons ou choses. Notre plus grand atout est nous-mêmes: nos vies et notre peuple. Le véritable investissement devrait être là. "
http://notifbutwhen.com/copia/retail/


BIO BRIAN ULRICH :
Brian Ulrich was born 1971 in Northport, NY. His photographs portraying contemporary consumer culture reside in major museum collections such as the Art Institute of Chicago, the Cleveland Museum of Art, the Museum of Fine Arts Houston, the Museum of Contemporary Art San Diego, and the Museum of Contemporary Photography.
Ulrich earned his MFA in photography at Columbia College Chicago and a BFA in photography at the University of Akron. An internship at the Akron Art Museum further fueled Brian’s research and knowledge of the history of the medium. He later spent considerable time working at the Howard Greenberg Gallery in NY and then the Cleveland Museum of Art, often staying after hours to sift through the vast libraries, collections and archives of photography. It is this understanding of the history of the medium that informs much of his work which today addresses issues social, political and historical.
Since finishing his graduate studies in 2004, Ulrich has had solo exhibitions at the Cleveland Museum of Art; Museum of Contemporary Art, Chicago; the Nerman Museum of Contemporary Art; the Museum of Contemporary Art, San Diego; the Rhona Hoffman Gallery, Chicago; the Julie Saul Gallery; and the Robert Koch Gallery. His work has also been included in many group exhibitions such as the Art Institute of Chicago; the Museum of Contemporary Photography; Galerie f5.6 in Munich; the Krannert Art Museum; the Cleveland Museum of Art; the Walker Art Center; and the Carnegie Museum; among others.
Copia was published in 2006 by Aperture as part of the MP3: Midwest Photographers Project. In 2007 Ulrich was named one of the years 30 Emerging Photographers by Photo District News magazine, and a critic’s pick by Richard Woodward for ARTnews magazine. In 2009 he was awarded a John Simon Guggenheim Memorial Fellowship. In 2011 Aperture in conjunction with the Cleveland Museum of Art published his first monograph, ‘Is This Place Great or What’. The Anderson Gallery at Virginia Commonwealth University published the catalog, ‘Close Out: Retail Relics and Ephemera’ in 2013. His work has been featured in the New York Times Magazine; Orion Magazine; Vice Magazine; Mother Jones magazine; the Chicago Tribune; Artforum; Harper’s; Leica World; Yvi Magazine and as a frequent contributor to the like-minded magazine Adbusters. Brian’s work has been featured alongside writings by noted academics, environmentalists and activists such as: Bill McKibben (Mother Jones, 2007), Michael Pollan (NY Times Magazine, 2007), Jeff Madrick (Le Monde, 2008), Kalle Lasn (Adbusters, 2006) and Jeffrey Kaplan (Orion Magazine, 2008).
Brian Ulrich is an Assistant Professor at the Rhode Island School of Design in the Photography department.
For print sales please contact these galleries. All prints are produced by the artist directly from his studio.
Brian is available for editorial work, commissions and lectures, please contact using the above email.


© BRIAN ULRICH | TIME MAGAZINE

L'Âge d'or des cinémas viennois

hervwig-jobst-cinema-kino-vienna-1980s

Bien avant l'apparition du pop-corn au wasabi, la ville de Vienne comptait de nombreux cinémas d'art et d'essai. Et bien que le nombre de cinéma viennois ait chuté de 200 à moins de 100 entre les années 1960 et 1980, ceux qui ont survécu sont suffisamment charmants pour compter double.
Pour Herwig Jobst, ancien directeur de la Bibliothèque des sciences sociales de Vienne, le cinéma viennois a d'ailleurs connu son âge d'or dans les années 1980. À cette époque, il a photographié chacun des cinémas de la ville et a publié ses archives sur son blog.
http://bibcomic.blogspot.fr

© HERWIG JOBST

VEGETAL vs MINERAL


VEGETAL vs MINERAL | COVER
L’un exerce parfois son influence prédominante sur l’autre. Omniprésent, omnipotent, il semble sorti vainqueur d’un combat invisible et sans merci. En d’autres lieux, d’autres circonstances, tous deux s’entrelacent, s’entrechoquent dans un assaut où l’avenir de l’un semble lié au déclin de l’autre. VEGETAL & MINERAL s’ignorent, se méprisent ou se mélangent au point de ne plus pouvoir regarder l’un sans penser à l’autre.

VEGETAL vs MINERAL
Panasonic Lumix GX8 + Lumix 14-140
Numérique couleur + noir&blanc
Graphique
30 photographies
Août 2016
Menton | Largentière | Ardèche | France


Découvrir la série
Regarder la vidéo de la série
Acheter des tirages de la série
© Texte : Nicolas Duflos
© Photo : Nicolas Duflos

Itinéraire Bis

blogEntryTopper

Le ciel nocturne et bas s'éblouit de la ville

Et mon cœur bat d'amour à l'unisson des vies

Qui animent la ville au-dessous des grands cieux

Et l'allument le soir sans étonner nos yeux

Les rues ont ébloui le ciel de leurs lumières

Et l'esprit éternel n'est que par la matière

Et l'amour est humain et ne vit qu'en nos vies

L'amour cet éternel qui meurt inassouvi


© Guillaume Apolinaire, "Nocturnes".


Itinéraire bis
Nikon D70
Numérique Couleur
Artistique
20 photographies
Juillet 2006
Menton - Vieille ville - Côte d'Azur - FRANCE


27CDB6E-AE6D-11cf-96B8-444553540000">

Découvrir la série


© PHOTOS : Nicolas DUFLOS